Fêter les parents plutôt que papa et maman

Et si on fêtait les parents plutôt que maman puis papa ? C’est vrai, je suis plutôt contente lorsque mon mini revient avec un petit quelque chose pour moi et j’organise chaque année ou presque un jeu de fête des mères pour mes abonnées.

Mais à dire vrai, cette fête est pour moi, à chaque fois, un moment délicat. Un jour sans doute je vous raconterai cet épisode de ma vie. Mais pas tout de suite.
Sachez seulement que si je suis aujourd’hui moi-même maman et une maman comblée, sa présence me manque.

Surtout lorsque, à l’occasion de la fête des mères, chacun étale sur les réseaux sociaux des photos et des mots d’amour pour celle qui les a mis au monde.

Alors quand la directrice de l’école de mon fils nous a expliqué que l’établissement célébrait plutôt la « fête des parents », j’ai trouvé l’idée fantastique.

Mini me a débuté sa scolarité cette année, dans une école Montessori. Mais de plus en plus d’établissements scolaires publics ou privés font ce choix. Souvent, la réalisation de cadeaux de fête des mères et/ou fête des pères est laissée à l’appréciation de chaque enseignant.

Famille monoparentale, recomposée, homoparentale, parent décédé, parti… La tradition de la fête des mères et de la fête des pères peut parfois blesser ou exclure plus d’un enfant. Certains parents ont même écrit au Président de la République pour remettre en question ces fêtes.

En Corée du Sud et aux Etats-Unis, en plus de la fête des mères et de la fête des pères, la fête des parents est déjà célébrée depuis des années. En 2012, les Nations Unis ont également proclamé le 1er juin, journée mondiale des parents.

Il y a peu, un de mes collègues nous a quitté brutalement. Il laisse un petit garçon de 10 ans. Lorsque j’ai croisé son regard à l’hommage pour son père, j’ai cru me revoir il y a des années.

J’ai entendu trop de gens dire qu’on se remet plus vite à cet âge de la perte d’un parent. Mais je sais quel effet pourront lui faire les prochaines fêtes des pères. Même lorsqu’il sera adulte, même lorsqu’il sera parent à son tour.

Alors repenser cette « tradition » ne serait peut-être pas une si mauvaise idée…

Publié par M.

Maman, journaliste, à Tahiti

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :